La fonte des roues

« La BICYCLETTE sera équipée de roues à rayons et ces roues seront fondues ce qui fera un plus ». Evidemment il avait raison le coach du tour régional, toutefois il fallu tout d’abord envoyé Philippe, le leader de cette étape, en stage de formation à la CAV. Depuis il en connaît un rayon, oui, bon, c’est facile, mais c’est lui qui explique.

Si PHILIPPE pianote ici sur son portable ce n’est pas pour hâter la fusion, c’est qu’il assure également le rôle de web master. Il est aidé pour la fonte des roues par CHRISTIAN, arrivé plus récemment dans le peloton, c’est un équipier précieux qui possède déjà une grande expérience. Cette importante étape peut compter sur cette équipe calme mais très efficace. C’est une condition primordiale pour obtenir de bons résultats. Mais promenons-nous tout au long de leur parcours, vous jugerez par vous –même.

 

 

Ici le four fabriqué par l’équipe

 

 

Voici tout d’abord les moules, chacun permet la coulée d'une roue. D'autres moules permettent de coulée deux roues, une grande et une petite. Etant donné que les équipiers disposent de cinq moules, vous pouvez calculez le nombre de coulées nécessaires pour la fonte des roues des onze BICYCLETTES. Et n’oubliez pas de tenir compte des inévitables ratés.

Une première estimation fixe le temps de travail à environ 3h1/2 par roue usinée. Etant donné qu’il faut fabriquer 66 roues ce sera une longue étape dont le peloton ne rejoindra l’arrivée qu’en 2009 après évidemment être passé aux environs de Leffrinckoucke où l’usine des dunes utilise l’Acier d’ASCOMETAL pour fabriquer de vraies roues pour le ferroviaire et sans doute s’être reposé un week-end, Zuydcoote étant tout à coté.

Ci-dessous vous allez assister à une coulée :

 

 

Après ouverture du moule, une roue apparaît

 

De quoi équiper une BICYCLETTE

De la roue brute au produit fini, différentes phases de l’usinage :

 

 

 

 

 

 

 

A gauche le modèle, à droite la roue presque terminée,
l'usinage de la surface de roulement se fera par multiple de 6 roues
afin d'avoir un diamètre identique pour toutes les roues d'une locomotive