Le moteur

Ce sera une étape contre la montre qui emmènera les équipiers du coté des chaînes (évidemment pour une Bicyclette) de fabrication de moteurs de DOUVRIN. Créée en 1969 à cet endroit la Française de Mécanique, filiale à 50/50 de PSA Peugeot Citroën et Renault est un important site de production de moteurs, principalement pour PSA. La capacité de production est de 2500 unités par jour avec 1120 salariés en quatre équipes. La fonderie de l'usine a fermé ses portes en 2005.

Cette étape emmènera les équipiers sur un parcours complexe, où il faut parfois changer de braquet mais ils sont passés maîtres dans ce genre d’exercice.

Si les pièces détachées sont fabriquées selon la méthode chère à VAPEUR 45 c'est-à-dire en équipe, chaque bloc moteur est assemblé individuellement.

On retrouve dans cette équipe l’homme à la double casquette qui cette fois l’a oubliée : ROBERT, le boss, le coach man. Il est aidé dans sa tâche par un équipier plein d’énergie : JOEL qui n’a pas son pareil pour partir en avant et revenir montrer ce qu’il a réalisé. Il adore pédalé sur home-trainer, chez lui. Il faut dire que lorsque que l’on compare son « antre » et le nôtre, il n’y a pas photo. Chez JOEL inutile de chercher l’outil adéquat : il est à sa place. On comprend qu’il préfère le samedi faire simplement acte de présence, à l’occasion goûter à la potion magique du jour (chez les équipiers du TOUR DU NORD DE LA BICYCLETTE le « pot belge » a un sens particulier) et montrer ses réalisations de la semaine écoulée.

Visite commentée :

 

C’est ici que JOEL pédale à domicile. Au vu de l’organisation et de l’ordre qui règne, on ne peut douter qu’ici tout est réglé comme du papier à musique et qu’il s’agit d’un domicile à sol facile à cirer.
Ce qui explique sans doute pourquoi il réalise seul en si peu de temps un ensemble de pièces à rendre jaloux plus d’un professionnel patenté. Ce qui explique sans doute également la différence entre JOEL et les professionnels : lorsque l’on formule une demande, ILS sont débordés, IL est disponible.

Chez lui c’est une manie : il réalise, il vérifie, il classe et il photographie. Nul besoin pour le rédacteur de se déplacer, JOEL lui apporte un travail « tout fait ».
A droite et ci-dessous l’ensemble des pièces détachées nécessaires pour le montage de DIX moteurs qu’il a photographiées.

 

 

Si avec ces deux là, le moteur de la BICYCLETTE a des ratés.

A coté de l’euro il a l’air petit mais costaud.

Mais pourquoi, pensez-vous DIX ensembles moteurs alors qu’il s’agit depuis le début de ONZE BICYCLETTES ? Tout simplement parce que le onzième ou plutôt le PREMIER a déjà été réalisé le 1er avril 2007 à 17h34: un moteur de 185 g mesurant 10 cm. Et ce n’est pas une galéjade, nous sommes dans le Nord. Un moteur de type cartouche. Ce sera du reste un autre plus de la bicyclette de VAPEUR 45 : au lieu de la doter de multiples vitesses qui pourraient la faire dérailler (mais où vont-ils chercher tout ça) elle sera dotée d’un bloc moteur interchangeable: un problème : on chasse la goupille (même si la chasse n’est pas ouverte) et on change de bloc moteur, la maintenance en sera facilitée. De là à imaginer plusieurs châssis pouvant fonctionner à tour de rôle avec un seul moteur.

Voici donc ce fameux bloc moteur installé sur le châssis:

 

et l’ensemble vu de dessous:

Pour une meilleure compréhension le rédacteur a pour cette fois abandonné le muscadet et lui a préféré un bon gros plan: le bloc moteur vu de dessus:

 

Remarquez bien la goupille signalée par la flèche rouge.

Il suffit de l’enlever, pour cela nul besoin d’outil, et…

voilà le moteur séparé du châssis:

Nous sentons que les amateurs vont adorer et rapidement réclamer la notice technique.

Patience, comme dit la pub : « lorsqu’on attend, c’est toujours meilleur ».