Remise des Bicyclettes

LE PELOTON de VAPEUR 45 ENTRE AU PALACIUM

Lorsque nous  avons décidé de fabriquer une série de 10 locomotives dites BICYCLETTES, nous n’avons jamais imaginé que ce serait Monsieur le Maire de Villeneuve d’Ascq qui les remettrait officiellement à leurs constructeurs au Palacium, habituellement fréquenté par les basketteuses championnes européennes.

 

Notre aventure a débuté dans une période entrecoupée de plusieurs projets, d'un aménagement de notre local actuel à l'école Pasteur et de la réalisation d’une maquette (au 1/87, une fois n’est pas coutume) symbolisant le massacre du 1er avril 1944 à Ascq au cours duquel 88 habitants furent fusillés par des SS dont le train avait été saboté. C’est sans doute la raison de la présence du premier magistrat ce 27 septembre 2015 : la Municipalité voulant souligner l’engagement de VAPEUR 45 dans l’animation communale : les modélistes ferroviaires ne font pas que jouer aux trains.  

 

 

 

 Les dix machines

Il aura fallu, plusieurs milliers d'heures de travail, pour tourner, fraiser, façonner, souder, peindre et monter l’ensemble des 3140 pièces qui composent les dix machines types Bicyclette. Nous avons établi les plans et les procédures, nous avons acheté en commun les matériaux de base, que chacun a transformé, selon ses compétences, en pièces détachées pour l’ensemble des 10 machines. Nous avons fait les mises au point indispensables pour mener cette expérience à bon terme. La particularité du projet était que lorsqu’un membre devait fabriquer un élément il  devait en faire dix... Bon, certains ont même pour les roues, réalisé soixante pièces…

Mais pourquoi vouloir construire 10 locomotives Bicyclette ?

  • Parce qu’il s’agit du type 120T construit par FIVES LILLE CAIL au dixneuvième  siècle et que cela correspond à l’un de nos objectifs : "sauvegarder, à notre échelle, le patrimoine ferroviaire régional"
  • Parce que 10 membres de VAPEUR 45 se sont engagés à construire ensemble, selon leur compétence, toutes les pièces nécessaires et à financer le projet.
  • Et aussi parce que cela leur faisait plaisir.

Ces machines avaient été surnommées BICYCLETTES sans doute à cause de leurs grandes roues à rayon de 1,66 mètre de diamètre. Construites entre 1867 et 1926, elles étaient destinées au service de banlieue notamment de Lille, Tourcoing et Valenciennes. Particularité : elles ne possédaient pas d’abri, les mécaniciens et  chauffeurs étaient exposés aux intempéries, et  lorsque plus tard les ingénieurs décidèrent enfin de les doter d’une cabine c’était pour protéger les instruments !!!