Extension du réseau CICODE

Plusieurs années ont passé depuis la publication des plans du CICODE (si vous l'avez réalisé, merci de vous faire connaître). Soucieux de pouvoir faire circuler leurs machines à vapeur à domicile, plusieurs membres de VAPEUR 45 ont entrepris la réalisation d'un CICODE.

Seulement, à quoi bon disposer de plusieurs réseaux identiques si cela ne permet pas une utilisation collective, car à diamètre égal, seul les éléments droits peuvent être unis augmentant alors la longueur du réseau mais pas le nombre de matériel pouvant fonctionner ensemble.

D'où l'idée de réaliser un réseau complémentaire et tout à fait compatible.

Choix retenus :

Le diamètre initial de la voie du CICODE original constituant un minimum (3 mètres) pour faire circuler des locomotives à vapeur dans de bonnes conditions, l'extension sera d'un diamètre supérieur et aura donc un module de plus au demi cercle.

La longueur du module reste identique, à savoir la longueur standard d'un rail (1 yard soit 914,4mm), ce qui nous amène (même type calcul que pour le CICODE) à un rayon de 1740mm pour le rail extérieur. Au final, l'encombrement minimum du réseau sera de 3m60 de diamètre, augmenté par autant de module supplémentaire de 914mm que l'espace disponible permettra d'utiliser.

Enfin pour permettre l'assemblage des deux réseaux, 2 modules de 2 aiguillages sont prévus pour permettre à une locomotive de passer d'un réseau à l'autre, il faut bien s'amuser un peu...

L'extension réalisée comporte donc :

  • 12 modules courbes
  • 10 modules droits dont un pour la préparation des machines
  • 2 modules d'aiguillages

Construction des modules courbes :

La construction diffère seulement de part le changement du rayon des modules courbes, les modules droits sont identiques.

Vernissage des modules Positionnement de la voie
Vernissage des modules Présentation de la voie sur une courbe, au dessus les gabarits qui
vont positionner la voie.
Positionnement de la voie Les voies en attente

La voie positionnée à l'aide des gabarits. Les traverses ont été régulièrement espacées à l'aide d'une cale, il ne reste plus qu'a clouter les traverses qui ont toutes été prépercées pour éviter qu'elles n'éclatent, puis mettre à longueur le rail intérieur.

Une partie des autres voies préparées à l'avance, attendent sagement leur tour.

Les modules d'aiguillage :

Pour s'inscrire correctement dans le gabarit du CICODE, le dimensionnement était tout trouvé, longueur identique, et deux fois la largeur. Restait à déterminé la position des aiguillages en fonction de la place disponible. Après avoir rejeté bon nombre de possibilité en recherchant à obtenir le rayon idéal, voici le choix retenu : construction au feeling selon l'espace disponible. Le plan permet d'avoir les dimensions générales de l'encombrement, la position de la voie courbe étant déterminée directement sur l'ouvrage. Ne me demandez pas le rayon obtenu, je n'en ai aucune idée.

Positionnement des traverses Positionnement des voies
Comme pour les modules droits ou courbes, les traverses sont positionnées et fixées

Les rails intérieurs sont retirés afin de présenter les rails de changement de voies.

Les extrémités sont fixées tangentes au rail extérieur et le milieu maintenu au bon écartement au centre du module, la position complète de la courbe étant laissé au beau soin de la flexibilité naturelle du rail.

Placage des voies Aiguillage terminé
Une masse suffisante permet de plaquer les rails qui ont tendance à se soulever. Après vérification de l'écartement, traçage et perçage des traverses, les rails munis de leurs semelles sont placés pour vérification.
Le module nécessite 6 rails complets, les chutes étant réemployées pour les lames d'aiguillage. Il faut tout de même prévoir un rail suplémentaire pour réaliser les 8 contres-rails des 4 aiguillages.
Après une série de montage/démontage, découpage, limage, ajustage, vérifications avec plusieurs locomotives et wagons, les aiguillages sont réglés et fin prêt au service. Contrairement à ce qu'indique le plan, les aiguilles ne sont pas découpées et articulées, elles se déplacent sur leur flexion naturelle.
Un seul levier manoeuvre la paire d'aiguillage grâce à deux renvois et une tringle sous le module.

Les pieds :

Pas de difficulté particulière sinon qu'à percer un trou bien droit et arrondir les arrêtes à la défonceuse. Pour percer droit, l'usage d'un gabarit ajusté sur le tour a permis de tenir une bonne cadence pour perçer les 25 pieds de chaque coté :

Perçage des pieds

Après l'effort ...

Cela n'a l'air de rien, mais entre le moment de l'achat des rails et la première circulation à vapeur dans le jardin, il s'est passé près de 2 ans.

Premier assemblage Montage complet
Premier assemblage dans le garage, c'est étroit mais ça tourne rond sans dérailler, cela promet. Montage complet dans le jardin. La double voie se monte aussi bien vers l'intérieur qu'à l'extérieur du circuit, ce qui permet éventuellement de former un 8 avec le réseau CICODE originale.
Démontage Démontage
Le montage comme le démontage est un jeu d'enfant, les pieds se vissent dans un écrou noyé dans le module.

Rangement

Pour un rangement compact et toujours dans l'esprit de faire simple, je choisi de ne pas réaliser de caisse, mais simplement de maintenir les modules entre eux à l'aide de tiges filetés qui les traverses. 4 colis sont ainsi réalisés :

  • 2 colis de 6 courbes
  • 1 colis de 10 droites et 2 modules d'aiguillage (disposé en 2ème et avant-dernier niveau, les mécanismes sont ainsi protégés)
  • 1 colis pour les pieds

Les élements de fixation ne dépassant pas l'encombrement des modules, il est possible de les empiler sans risquer d'endommager quoi que soit.

Disposé à l'abris sous l'atelier, Dans le coffre de la voiture pour le transport, au premier plan, le module droit pour la chauffe des locomotives.

Complémentaire et compatible

Vous vous souvenez de ce qui est écrit plus haut? Un des objectif de cette construction est d'être compatible avec les autres CICODE, mais aussi complémentaire. Le 27 juillet 2013 et en vu d'utiliser le CICODE lors de notre prochaine exposition à la foire aux associations de Villeneuve d'Ascq avait lieu le premier assemblage de deux CICODE :

L'assemblage commence par les modules d'aiguillage, puis une équipe assemble le circuit intérieur tandis que l'autre s'occupe de l'extérieur, L'assemblage touche à sa fin
Difficulté sur une connexion, les trous ne sont pas tout à fait en face. Un peu d'ajustement sera nécessaire, Les deux "CICODE" assemblés pour la première fois.

Accueil   CIRCUITS - VOIES