Centenaire du grand boulevard

J'aime flaner sur le grand boulevard il y a tant de choses, tant de choses à voir. Surtout en cet an de grâce 2009 où le « CENTENAIRE DU GRAND BOULEVARD » est devenu « L’EVENEMENT ». Tout au long de cette voie urbaine de communication les festivités et expositions vont se succéder de LILLE à ROUBAIX et TOURCOING pour connaître leur apothéose le 28 novembre 2009, car toutes les communes parcourues par les D670,D5a et D5b (Lille, La Madeleine, Marcq en Baroeul, Flers devenue Villeneuve d’Ascq, Wasquehal, Croix, Roubaix, Mouvaux, et Tourcoing) ont décidé de fêter l’événement



VAPEUR 45, «ce club de trains pas tout à fait comme les autres » a décidé de fêter l’événement «pas tout à fait comme tout le monde».Au lieu de suivre cette artère, VAPEUR 45 commémorera l’événement en la traversant : Sponsorisés nous avons en effet reconstitué la rame du tramway à vapeur qui a l’époque reliait Lille à Roubaix et traversait le Grand Boulevard au carrefour du Sart

Tramway à vapeur composé de la machine Francq n°21, de 2 remorques Morel-Thibaut et d’une voiture Nivelle (coll. J.Brihaye)

1909
LE GRAND BOULEVARD qui relie LILLE à ROUBAIX et TOURCOING est inauguré le 4 décembre 1909. Cette nouvelle voie dispose
- d’un axe central pour la circulation automobile,
- deux voies latérales pour les lourdes voitures
- deux pistes l’une cavalière, l’autre cyclable
- une plate forme en site propre pour une double voie de chemin de fer
- de larges trottoirs pour les piétons
et bénéficie de la pose de réverbères et de la plantation de 6000 arbres

En 1908 plusieurs tronçons de la voie centrale étaient déjà livrés à la circulation et l’Electrique Lille- Roubaix-Tourcoing procédait à la pose des rails pour le tramway électrique le fameux MONGY.

Mais depuis 1887, date de l’autorisation préfectorale définitive, LILLE était déjà réunie à ROUBAIX par une ligne de tramways fonctionnant à la vapeur et passant par Saint Maurice, Mons en Baroeul, Flers Breucq et Croix . Exploitée par la Compagnie des Tramways du Nord cette ligne assurait un service toutes les 10 minutes entre Lille et Le Pont du lion d’Or, toutes les 30 minutes entre Lille et Roubaix et toutes les 15 minutes entre Flers Breucq et Roubaix. Quoique la vitesse soit limitée à 8km/h en ville et à 20km/h sur route on pouvait confortablement se rendre de Lille à Roubaix en traversant la campagne pour 1,10 francs en première classe et 0, 80 en seconde.

Cette ligne utilisait des locomotives avec ou sans foyer. Ces dernières se « rechargeaient » en vapeur dans des dépôts comme celui du Lion d’Or ce qui entrainait de nombreuses manœuvres au grand dam des riverains. Certaines machines avaient été construites par les Ets CAIL

 

Le train à vapeur (machine FRANCQ, remorque NIVELLES et BALADEUSE, quitte la Grand Place pour le Lion d'Or
En bleu le parcours de la ligne qui reliait la Grand Place de Lille à celle de Roubaix par Saint Maurice,
Mons en Baroeul, Le Breucq Croix. En noir les lignes actuelles du Mongy par le Grand Boulevard

Bibliographie : Le Mongy Tramway du Nord de G. Blondeau
Au Fil des Trams de C. Gay


Mettant à profit la médiatisation du centenaire du Grand Boulevard et fidèle à son objectif de sauvegarde du patrimoine ferroviaire VAPEUR 45 a choisi de reconstruire à l’échelle 1/22,5 une de ces rames à vapeur de la CTDN qui reliaient LILLE à ROUBAIX en traversant le Grand Boulevard, au niveau du Sart.
Pour la tractrice nous disposions déjà de locomotives SARTHE. Il se trouvera bien quelques puristes, ceux qui savent tout mais qui en général ne font pas grand-chose, pour crier au scandale, mais après tout la SARTHE est cousine des FRANCQ, la différence, importante certes, étant que l’une dispose d’un foyer et l’autre pas. Mais une machine sans foyer au 1/22,5 !!!!
Donc la locomotive fonctionnera à la vapeur sous 2 à 3 bars de pression. Pour plus de détails il suffit de se reporter sur ce même site à la rubrique SARTHE.

http://vapeur45.free.fr/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=47&Itemid=61

Elle emmènera une voiture voyageurs et une curieuse baladeuse avec ses rideaux protecteurs qui seront reproduites « à l’identique » à l’aide de matériaux employés habituellement en modélisme : laiton, bois, époxy cuivré et fer doux, les assemblages étant réalisés par soudure et collage.

Ces matériels ont été conservés par certaines Associations ou Musées notamment en Belgique. En nous référant aux photographies nous avons établi des plans de construction.

Ce projet vient d’être récompensé par les OSCARS DE L’INITIATIVE de la BANQUE POPULAIRE du NORD dans la catégorie : Mise en valeur et Sauvegarde du Patrimoine Régional.

Cette rame sera exposée à Villeneuve d’Ascq le 28 novembre 2009, date choisie par Lille Métropole Communauté Urbaine pour commémorer le centenaire du Grand Boulevard.

Elle rappellera aux jeunes et aux moins jeunes ce qu’était le tramway à vapeur à la fin du XIX siècle.