Vapeur45 aux Pays-Bas

C'est dans le cadre d'une action pédagogique pilote (APP) au sein du lycée français Vincent Van Gogh de LA HAYE (Pays bas), que nous sommes intervenus les 7 et 8 avril 2008. L'objectif était double, d'une part faire de la physique et de la technologie différemment avec des élèves de l'école élémentaire par le biais du modélisme ferroviaire et d'autre part exporter notre association, Vapeur 45, au delà des frontières de l'hexagone.Nous en avons profité également pour promouvoir les charmes touristiques de Villeneuve d'Ascq par l'intermédiaire de plaquettes distribuées aux enseignants et élèves rencontrés.

L'accueil

Arrivés à 16h sur place le dimanche 6 avril, nous avons été chaleureusement accueillis par M Jacques CORGINI directeur de l'école primaire.La salle mise à notre disposition, spacieuse, confortable et bien équipée, nous a permis d'installer le réseau et les deux ateliers. 18H : nos véhicules garés en sécurité au sous-sol du bâtiment, nous rejoignons notre hôtel. Chambres individuelles confortables, face à la mer...Merci M CORGINI. Tout au long de ces deux jours l'équipe du lycée français a été aux petits soins.Nous tenons également à remercier Mme DELAUBIER proviseur du lycée, M MERCIER proviseur adjoint et Melle Emilie BERNARDIN gestionnaire et agent comptable pour sa gentillesse et son efficacité, ainsi que tous les enseignants rencontrés.

Les participants

Côté Vapeur 45 : Trois membres pour deux jours d'animation:

 

Philippe CHIELLENS Pierre Antoine VENERIN Eric WOJCIESZAK

 

Côté lycée français: 8 classes du cycle 3, (CE2, CM1 et CM2) et leurs enseignants : Mmes BARIL, LAMADIE, FLOGNY, LAERNOES, BERBAIN, BOUBAL, BICKEL et M. CLEMENT

 

 

Et bien sûr nos chères machines

 

 

 

Un grand merci à Ambroise pour nous avoir fait confiance en nous prêtant sa Charlotte

Les contenus

La découverte du patrimoine ferroviaire historique permet une approche des phénomènes physiques et technologiques (production de vapeur, force motrice de la vapeur, transmission du mouvement, piston, cylindre) mais apporte aussi des repères historiques (Traction vapeur, chemins de fer locaux).Cette découverte s'est effectuée par des activités scientifiques et par la mise en oeuvre d'une démarche active basée sur les conceptions des élèves.Un dossier documentaire a été distribué à chaque enseignant afin de poursuivre le travail en classe dans les domaines de la physique, la technologie et de l'histoire mais aussi de la géographie, de l'anglais, de la littérature et des arts visuels. Le déroulementAprès une présentation de notre association et du but de notre visite, les élèves découvrent les différentes parties, la préparation, la marche et l'entretien de nos machines à vapeur (recueil des conceptions) (Observation)

Atelier n° 1 :

le réseau

Puis les élèves sont répartis en deux ateliers

Atelier n°2 :

Vapeur:

les mystères de la production de vapeur, les combustibles,

la force motrice de la vapeur(expérimentation)

Atelier n°3 :

Transmission du mouvement (modélisation)
transformation mouvement rectiligne en mouvement
de rotation, distribution vapeur, pistons-cylindres)

un grand coup de chapeau à pierre Antoine qui a été d'une efficacité exemplaire lors des mises en chauffe. pendant deux jours et sans temps mort, les élèves pouvaient observer deux à trois machines en fonctionnement. Ah! la jeunesse n'est pas encore entièrement perdue!

 

Enfin d'autres classes de l'école et du collège ont pu apprécier la marche de nos locomotives lors de visites discrètes et régulières.

En guise de conclusion : Au cours de ces deux jours, petits et grands ont eu beaucoup de plaisir à se rencontrer et ont beaucoup appris les uns des autres. Mais n'est ce pas la force des associations ?

Texte et photos de Eric WOJCIESZAK