Machine à commande numérique -1-

VAPEUR 45 a investi dans une machine à commande numérique, nécessaire à notre activité de modélisme. Une fraiseuse à potence s'avère utiles pour la découpe de tôles fines de laiton. Notre choix c’est porté sur la CNC StepCraft-2 420, machine ayant une plage de découpe de 300 x 420.

Principes directeurs du projet

Les principes directeurs du projet sont les suivants :

  • Utilisation dans un cadre amateur modélisme. Découpe de tôle mince de laiton ou cuivre (1,5 mm maxi) et usinage en 2,5 D d'aluminium épaisseur maxi 10 mm.
  • Monter une solution robuste, sans prise de tête, l'objectif étant d'usiner et non de devenir un expert en électronique numérique.
  • Avoir un ensemble matériel dédié et qui reste au local de VAPEUR 45.
  • Possibilité de réalisation de pièces découpées pour les écoles, bois, carton…

Les critères de sélection pris en compte pour le choix de cette machine, sont les suivants :

  • le choix d'un constructeur allemand associé à un distributeur français à même de nous accompagner dans la prise en main de la machine
  • le choix d'une technologie simple et maitrisée adaptée à l'usage auquel nous destinons la machine (découpe de tôle laiton en plusieurs passes)
  • Une chaine logiciel compatible dont les réglages sont fournis par le constructeurs de la CNC et intégrés aux logiciels choisis
  • Le respect du budget

La commande comprend :

  • La fraiseuse à potence StepCraft-2 420
  • Une broche haute fréquence refroidi à air avec pince ER11 et un jeu de 6 fraises
  • Un logiciel de pilotage de la CNC
  • Un logiciel de génération de trajectoire à partir de plan dxf
  • La connectique électronique
  • Un ordinateur format mini et son système d'exploitation
  • Un écran plat et clavier.

L’ensemble est posé sur un genre de petit meuble rehaussé d’un plateau.

Taraudages et filetages

Principes

- Le perçage est l'opération qui permet d'obtenir des trous lisses pour le passage de boulons, pour le taraudage ultérieur ou pour l'alésage ultérieur.

- L'alésage est l'opération qui permet d'obtenir des trous lisses précis en diamètre, on parle de précision H7.

Il faut en effet savoir que quelle que soit la qualité des machines-outils employées celles-ci présentent un certain jeu ce qui a pour conséquence de modifier quelque peu la cote finale obtenue. Par exemple si on perce un trou de Ø nominal 3 mm, on obtiendra un Ø final de 3,1 ce qui ne présente aucun inconvénient s'il s'agit de faire passer un boulon de Ø M3. Par contre s'il s'agit de loger un axe de Ø3, celui ci ne sera pas guidé correctement. Dans ce cas il conviendra de percer un trou d'ébauche au Ø 2,8 on obtiendra donc un trou de Ø 2,8 à 2,9 et ensuite d'aléser manuellement au Ø 3 H7.

Lire la suite...

Présentation du matériel et outillage

Construire un moteur ou un engin fonctionnant à la vapeur vive ce n'est pas très simple mais c'est possible. Évidemment il convient de posséder une certaine dextérité manuelle, autrement dit l'habileté d'un modéliste. Pour le reste! Chacun s'adaptera selon ses moyens.

Lire la suite...

Le tour à métaux

Généralités

Un tour à métaux est une machine-outil capable d'usiner des pièces cylindriques et coniques, par arrachage de matière grâce à un outil coupant. L'outil est fixe et c'est la pièce qui tourne devant lui. Elle est maintenue solidement entre les trois mors d'un mandrin en rotation.
L'outil peut se déplacer à gauche, à droite, en avant ou en arrière grâce aux commandes des différents chariots. L'avance longitudinale est automatique; elle peut d'ailleurs servir à exécuter des filetages.
Le tour est également capable de forer des trous grâce à un mandrin porte-foret qu'on installe sur la contre-pointe On peut usiner des matériaux variés: acier, bronze, laiton, aluminium, matières synthétiques (PVC, plexiglas, acétal, téflon)

Lire la suite...